Comme des Grands (ADULT.ING)

Romance - Drame - Comédie - Unitaire - Fiction
Image de Comme des Grands (ADULT.ING)

Présentation

Pitch

« Comme des Grands » est un court-métrage de 35 minutes retraçant une journée compliquée de la vie de Marion, une jeune femme en pleine crise du quart de siècle. Alors qu’elle vient tout juste de quitter les États-Unis pour s’installer à la frontière franco-allemande avec son copain allemand de longue date, Lukas, celui-ci la surprend le jour de son vingt-huitième anniversaire en la demandant en mariage. Propriétaires d’une nouvelle maison et tous deux dans leur vingtaine avancée, c’est certainement le bon moment pour s’engager ou pas…

Postes recherchés

Mixeur son

Producteur

Attaché de Presse

Distributeur

Matériel et accessoires recherchés

Dates et lieux de tournage

2 au 12 août 2019.

Stade actuel d'avancement

Post-production

Synopsis

« Comme des Grands » est un court-métrage de 35 minutes, retraçant une journée compliquée de la vie de Marion, une jeune femme en pleine crise du quart de siècle. Alors qu’elle vient tout juste de quitter les Etats-Unis pour s’installer à la frontière franco-allemande avec son copain allemand de longue date, Lukas, celui-ci la surprend le jour de son vingt-huitième anniversaire en la demandant en mariage. Propriétaires d’une nouvelle maison et tous deux dans leur vingtaine avancée, c’est certainement le bon moment pour s’engager ou pas…

Note d'intention

« Comme des Grands » s’inscrit dans la tradition des scénarios dits de « coming of age », et propose une réflexion sur ce que signifie être ou devenir adulte pour la génération de vingtenaires actuelle. Si ces repères étaient plus ou moins bien définis pour nos parents (achat d’un logement, mariage, arrivée d’un enfant), ils sont devenus résolument flous pour les jeunes d’aujourd’hui qui ne croient plus vraiment ni au mariage, ni à la possibilité de devenir propriétaires de leur logement un jour, et qui tardent de plus en plus à obtenir un premier emploi où à faire des enfants. Est-ce que cela veut dire pour autant que la génération Y est, comme nos ainés aiment à la définir, perdue et bonne à rien ?

Pour apporter un premier élément de réponse, il faut se pencher sur la conjoncture socio-économique actuelle. Entre flambée des prix de l’immobilier, baisse globale du pouvoir d’achat, menaces écologiques et terroristes ou encore taux de chômage élevés chez les jeunes diplômés, cela fait déjà plusieurs années que nous avons bien compris que notre confort matériel sera en-de-ça de celui de nos parents.

S’ajoute à cela une éducation et une enfance, pleine de promesses et d’optimisme, passée dans les très kitschs années 90s, où à coup de comédies familiales américaines, de tubes bubble gum pop et les débuts d’Internet, nous avions la conviction que nos vies seraient encore plus simples que celles de nos géniteurs.
Un 11 septembre 2001 et une crise des subprimes de 2008 plus tard, il est évident qu’il n’en sera rien. Nos vies d’adultes vont être beaucoup plus compliquées que prévu et nous n’avons pas été préparés à cela.

De quoi rendre les Y nostalgiques de leurs jeunes années et d’être réticents à l’idée de devenir adultes.

Et pourtant, les jours passent, nous vieillissons et il va bien falloir que nous redéfinissions ce que « l’âge adulte » signifie pour notre génération…

Si celle-ci ne rimera pas forcément avec vie de famille et enrichissement matériel, peut-être devons nous chercher son sens ailleurs. Le fait de s’enfermer de plus en plus tard dans une carrière professionnelle, un mariage et un prêt immobilier a aussi du bon. Contrairement à nos parents, nous avons à présent toute notre vingtaine, si ce n’est plus, pour explorer le monde, étudier différents sujets, choisir puis changer de voie au besoin, vivre et se remettre de quelques histoires d’amour, et ainsi avoir une meilleure idée de qui l’on est et de ce que l’on veut au moment des prises de décisions importantes de nos vies. C’est précisément ce que Marion, le personnage principal, va réaliser au terme de 24 heures très mouvementées. Le film explore plus généralement les visions très distinctes de ce qu’est l’âge adulte à travers les trois personnages principaux du film : Marion, Lukas et Maxime.


Marionest un archétype de la génération Y. Passive, rêveuse, un peu perdue, elle a de grandes ambitions de comédienne mais peine à les poursuivre, faute de moyens et de confiance en elle. Elle a tendance à se laisser porter par les décisions des autres, et suit ses copains tantôt aux Etats-Unis, tantôt à la frontière franco-allemande où elle vient juste de s’installer avec son petit-ami du moment, Lukas. A 28 ans, elle n’a donc pas accompli grands choses et s’est enfermée dans une vie qui, sans être mauvaise, n’est pas franchement épanouissante. Tout au long du film, elle va remettre en question ses choix et réaliser que l’âge adulte est avant tout une question de savoir qui l’on est, ce que l’on veut et se donner les moyens de réussir.

Lukas, son fiancé, a une vision beaucoup plus classique du passage à l’âge adulte. Selon lui, quand on est en couple depuis trois ans avec la même personne alors il est tout à fait pragmatique, à 28 ans, de s’installer dans une maison avec elle, se fiancer et se ranger dans une carrière professionnelle stable.

Pour Maxime et sa bande, l’âge adulte et synonyme de liberté totale. A peine extraits de la vigilance et de l’autorité de leurs parents, ces-derniers n’aspirent qu’à profiter de chaque instant en agissant sans réfléchir et sans se soucier des conséquences ni de la moralité de leurs actions.

Extrait de la continuité dialoguée

Matériel de tournage disponible

Liens utiles et informations complémentaires

Presse : https://www.republicain-lorrai... 
Page IMDb: https://www.imdb.com/title/tt1...

Page FB: https://www.facebook.com/pg/Co...

Remerciements

En production