Horreur - Série - Fiction

The Cur(s)e

Image de The Cur(s)e

Présentation

Pitch

Dragan et Ethan, deux jeunes graffeurs, se rendent dans un sanatorium désaffecté afin de laisser libre court à leur art. Leurs vies vont basculer lorsqu’ils rencontreront le seul habitant de cette bâtisse en ruines : un vieil ermite, qu’ils vont accidentellement assassiner.

Postes recherchés (projet bénévole)

Rôles à pourvoir :

- Adria, femme entre 20 et 25 ans

- Ethan, homme entre 20 et 25 ans

Techniciens :

- Preneur son

- Maquilleur/maquilleur FX

(Possibilité de stage étudiant)

Dates et lieux de tournage

Le tournage se déroulera sur plusieurs week-ends au mois de mai 2022.

Note d'intention

A travers ce projet de web-série nous nous sommes penchés sur le genre de l’horreur
dans la volonté de nous exercer à un genre populaire tout en développant, par la structuration
du récit, une symbolique forte afin de livrer un objet filmique dans lequel l’horreur ne sera pas
uniquement de la violence gratuite, mais une véritable exploration du psychisme des
personnages.

Tout l’intérêt de l’histoire repose sur la dualité exprimée à travers le titre lui-même. En
effet, « The Cur(s)e » est un jeu de mot entre cure, le remède, et curse, la malédiction, deux
termes aux sens opposés qui ont été les notions essentielles de la construction du scénario.
Tout au long des 8 épisodes, nous suivons l’impact d’un meurtre accidentel sur les esprits de
deux jeunes hommes qui se retrouvent alors hantés par leur acte, en proie aux hallucinations
et aux regrets (la malédiction), et désirant trouver un moyen de se libérer de leur erreur (le
remède). L’utilisation de la violence comme catharsis se situe donc à la frontière de ces deux
termes, n’étant finalement qu’un reflet de leurs propres souffrances intérieures, révélées au
fur et à mesure.

L’intégralité de la série sera produite et réalisée à Nancy et ses alentours. Afin de rendre viable ce projet bénévole grâce à la communauté, nous souhaitons faire appel à de nombreux collaborateurs
présents sur le territoire nord-est, qu’ils soient les techniciens du tournage, les acteurs, ou plus
largement d’autres structures de production et de diffusion, afin de favoriser l’émergence d’une
cinématographie locale et attractive.

Nous espérons, à travers ces lignes, être parvenus à vous communiquer notre enthousiasme
et notre détermination.


Remerciements

Nous remercions la Ville de Nancy et le dispositif "Ma Ville, Mon Projet" qui soutiennent le projet à hauteur de 2000€.